Instant Lecture : Celle qui a dit fuck !

Pour m’aider dans mes nouvelles résolutions et plus particulièrement celle de me prendre moins la tête, j’ai décidé de m’aider de lectures qui pourraient m’inspirer ou m’aider dans ce projet. En parcourant les nouvelles sorties du moment, je suis tombée sur ce livre de développement personnel dont le titre m’a tout de suite intriguée. « Celle qui a dit fuck » est paru aux éditions Solar et a été écrit par deux sœurs jumelles Anne-Sophie et Fanny Lesage. Fondatrices d’Holi Me, une newsletter dédiée au développement personnel, elles ont publié leur premier livre « Et si vous deveniez l’héroïne de votre vie » en 2017. Les illustrations sont signées Léna Piroux et apportent fraîcheur et humour pour illustrer les propos du livre. Après avoir lu le résumé, c’est décidé j’ai eu envie d’en savoir plus !

Celle qui a dit fuck : de quoi ça parle ?

Ok on a tous déjà rêvé de dire fuck ! Mais fuck à quoi, ou à qui ? Ce journal est celui d’une imparfaite qui décide d’en finir avec les prises de tête. Tiens, tiens, on dirait moi ! Ce livre s’adresse à tous ceux qui ont l’impression de subir leur vie plutôt que de la vivre vraiment, qui se mettent la pression, qui sont trop exigeants avec eux-mêmes, qui culpabilisent de tout, qui se posent mille questions et qui ont besoin de lâcher prise. Bon bien sûr il n’est pas question d’insulter les gens à tout va pour se libérer mais de travailler sur les situations qui vous bouffent et vous étouffent et apprendre à les gérer pour qu’elles ne soient plus source de difficultés, histoire de s’alléger et de se faciliter la vie.

Celle qui a dit fuck : et si je disais fuck moi aussi ?

A travers le quotidien d’Alice, 33 ans, je me suis beaucoup retrouvée. J’ai même découvert que je faisais partie des personnes qu’on appelle « over-thinker », celles qui pensent trop. Dans ce livre, on retrouve pas mal de techniques et de solutions pour s’aider au quotidien. On retrouve tout le cheminement d’Alice et le travail qu’elle entreprend sur elle-même pour réussir à lâcher prise, retrouver confiance en elle. J’ai beaucoup aimé ce livre, son contenu mais aussi sa mise en page façon journal intime. Chaque conseil est illustré avec de beaux dessins, de manière claire et sous forme de listes, ce qui aide à bien retenir les points essentiels pour travailler dessus ensuite. J’ai noté tous les bons conseils qui pourraient m’aider d’ailleurs.  J’ai même ressenti une petite pointe de tristesse en devant quitter Alice, j’aurai bien aimé continuer à la suivre dans son évolution et qu’elle continue à m’accompagner dans la mienne.

 

Et vous, vous avez aimé ce livre ? Ou ça vous a donné envie de le découvrir ?

 

« Celle qui a dit fuck », journal d’une imparfaite qui décide d’en finir avec les prises de tête, par Anne-Sophie et Fanny Lesage, illustrations de Léna Piroux. Editions SOLAR, 16.90€

 

Crédit photos : Lady in Black

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :